Lancement du Programme daccessibilité pour les petites entreprises

first_imgLes petites entreprises de la province pourront améliorer l’accessibilité de leurs installations et développer leurs affaires dans le cadre de l’engagement du Gouvernement à faire de la Nouvelle-Écosse une province accueillante pour tous. Le ministre de l’Entreprise, Geoff MacLellan, au nom du ministre des Communautés, de la Culture et du Patrimoine, Leo Glavine, a annoncé aujourd’hui 1er décembre un Programme d’accessibilité pour les petites entreprises d’une valeur d’un million de dollars afin de donner suite à la nouvelle loi sur l’accessibilité (Accessibility Act) adoptée pour accroître l’accessibilité des entreprises. La loi sur l’accessibilité, adoptée en avril dernier, fixe des objectifs pour faire de la Nouvelle-Écosse une province accessible d’ici six ans, et elle prévoit l’ajout d’autres secteurs au besoin. Les objectifs doivent être atteints d’ici 2030. « Nous voulons une province libre d’obstacles pour tous les gens, précise M. MacLellan. Il est encourageant de voir le leadership dont fait preuve le milieu des affaires afin de contribuer à réduire les obstacles qu’affrontent les personnes ayant un handicap et de fournir par la même occasion de nouvelles possibilités d’emploi. » Le programme financera les entreprises admissibles afin qu’elles améliorent l’information et les communications, par exemple, la signalisation accessible; le financement visera également le transport public, l’éducation et la formation, les dispositifs d’aide aux employés et aux clients handicapés, et les rénovations entourant les rampes d’accès, les toilettes accessibles et les ouvre-portes automatiques. « Vingt pour cent de nos citoyens vivent avec un handicap, alors le programme améliorera l’accès aux entreprises pour les gens qui appartiennent à ce segment grandissant du marché, tant à titre de clients que de travailleurs », ajoute Gerry Post, directeur général de la Direction de l’accessibilité. Les entreprises peuvent maintenant faire une demande de financement. Le gouvernement paiera les deux tiers du montant plafond de chaque projet approuvé. Les plafonds varient selon la catégorie de projet : Il y a également un financement à 100 p. 100 pour la formation et la certification offertes par la Fondation Rick-Hansen. « L’accessibilité est extrêmement importante pour beaucoup de nos employés et de nos clients, et le programme nous aidera énormément à rendre notre entreprise rurale plus accessible et accueillante », indique Cedric Robicheau, président de BMC Seafood Ltd. de Meteghan. Le Programme d’accessibilité pour les petites entreprises vient s’ajouter au programme Community ACCESS-ability qui fournit un million de dollars par année aux organismes communautaires locaux. La promotion d’une province plus accueillante et accessible est un élément essentiel du Plan d’action pour la culture de la Nouvelle-Écosse. Pour plus d’information sur le Programme d’accessibilité pour les petites entreprises : https://cch.novascotia.ca/fr/investir-dans-notre-avenir. 50 000 $ pour l’environnement bâti; 30 000 $ pour les services de communications accessibles; 30 000 $ pour la prestation d’appareils fonctionnels; 40 000 $ pour les projets de transport accessible; last_img read more

Wabush 3 mine project a significant boost for Labrador West IOC

Wabush 3 mine project a ‘significant’ boost for Labrador West: IOC LABRADOR CITY, N.L. – The Wabush 3 mine project in Labrador West is going ahead with a planned investment of $79 million, the Iron Ore Company of Canada announced Thursday.The new pit to be developed as part of IOC’s ongoing operations will extend the life of the existing mine, offering hope in a region hit hard since iron ore prices crashed.“This value-driven investment will deliver significant benefits for our business, employees and surrounding communities in Labrador West and Sept-Iles for many years to come,” IOC president and CEO Clayton Walker said in a statement.Lower iron ore prices over the last three years have economically battered Labrador West. The collapse spurred layoffs at IOC and the shutdown of Wabush Mines, wiping out about 500 well-paid jobs in the one-industry community.The Wabush 3 project has cleared regulatory and environmental hurdles, but was delayed in 2015 due to sluggish prices.IOC now says construction of the new pit is expected to start in the second quarter of this year.First ore from production mining is expected in the second half of 2018, to help drive IOC’s annual capacity to 23 million tonnes from 18 million tonnes.The company says Wabush 3 gives it the best access to low-cost, quality ore to help it compete as prices remain volatile.“IOC is committed to modernizing its assets and operating model to achieve safer and more stable production,” and become “the premier mining organization in North America,” it said Thursday.The company has moved to improve productivity in recent years and has denied complaints of forced overtime. Union leaders have repeatedly raised concerns about worker fatigue and unresolved grievances. by The Canadian Press Posted Feb 23, 2017 9:49 am MDT Last Updated Feb 23, 2017 at 12:00 pm MDT AddThis Sharing ButtonsShare to TwitterTwitterShare to FacebookFacebookShare to RedditRedditShare to 電子郵件Email read more